vendredi 25 décembre 2020

Couze ou quand un conseil municipal privilégie une commune voisine ...

Sans doute n'en ont-ils pas vraiment fiers pour fournir dans le dernier bulletin municipal des explications floues qui ne réflètent pas vraiment la réalité !!! Rahim et Zohra Hallalel ont repris "la boutique couzotte" et ont vite compris que leur épicerie n'était pas suffisante pour que leur affaire soit viable. Ils se sont donc très vite orientés vers une activité de petite restauration et, quand leur trésorerie le leur a permis, ils ont acquis la licence IV laissée disponible suite à la liquidation judiciaire de l'ancienne... [Lire la suite]