comment_va_la_france_exe

Media francophone de référence, Le Temps est un quotidien généraliste francophone de dimension nationale en Suisse. il publie une série intitulée "Comment va la France ?", série à laquelle est empruntée la photographie ci-jointe.

Car là est bien la question que je me pose moi-même.

"Encartée" au Parti Radical dont je suis membre du bureau politique, j'assume - à l'inverse de l'ex-Républicain Eric Woerth - le choix effectué majoritairement par notre dernier congrès le 11 décembre  de soutenir la candidature à venir d'Emmanuel Macron.

Et pourtant ... des questions ... je m'en pose aussi comme bien de mes compatriotes qui réfléchissent de manière neutre.

Tout semble aller mal ... et pourtant "il y a des mieux" dans notre administration ...

Déclarée positive à la Covid dimanche en fin de matinée, j'ai eu l'immense surprise d'être contactée par la CPAM ce même jour en tout début d'après-midi pour m'assister dans mes démarches ... Quel autre pays que la France peut se targuer d'un tel service ?

On crie au manque de médecins, kinésithérapeutes, infirmiers ... J'appelle une plate-forme et on m'en trouve ... Quel autre pays que la France peut se targuer d'un tel service ?

flèches de croissance

Mais ... à côté de ça ... le coût de la vie explose ... explose ... explose ... et nul ne peut le nier.

Le mal-être des Français

Au prétexte de contester un passe vaccinal qui a permis de limiter le nombre de morts de la pandémie qui nous touche, "le convoi des libertés" se met en route ... On ne peut s'empêcher de faire un lien avec "les gilets jaunes" qui avaient déjà alerté sur le mal-être de notre société.

Face à eux ..., des blindés, des forces de sécurité importantes sont déployés ; l'Etat montre sa force. Et c'est normal ... Qui pourrait encore accepter des violences et des dégradations telles que nous les avons vécues il y a seulement quelques dizaines de mois ?

Oui mais ... nous sommes en période électorale ... Les esprits s'échauffent sous l'impulsion malsaine des media que nous ne pouvons nous empêcher de suivre en boucle ... histoire de ... ne pas ... trop penser ?

Trop de transparence tue la démocratie

Il n'y a pas un responsable - encore que le président de la République actuel attise par son silence et ses tactiques le côté malsain de la situation -.

Ils sont plusieurs et surtout nombreux ... tous ces citoyens qui, au nom de la démocratie ... encombrent des sondages invraisemblables où apparaissent des grands noms ne bénéficiant pourtant pas de soutiens suffisants pour présenter leur candidature. Trop de transparence n'importe quand, n'importe où au nom de la démocratie affaiblit chaque jour un peu plus notre pays ; plus personne n'assume ses responsabilités ; tout le monde se renvoie la balle ... la faute à qui ?

Mon grand-père disait ...

"Il n'y a rien de plus faux que les journaux et les statistiques". Le papa de Maman - mort dans un accident de voiture au fin fond de l'Afrique en 1929 alors qu'il dirigeait ce qu'on appelait "un comptoir" à Bathurst, dans la colonie anglaise de Gambie - était un visionnaire ... même si sa formule est quelque peu exagérée !

Pour autant, les media qui nous abreuvent de sondages chaque jour en boucle nous donnent des indices sur l'état de notre société :
- nous voyons des citoyens qui n'ont pas honte de dépenser des millions pour des candidatures dites "de témoignage" pour les uns et plus bassement pour leur ego pour d'autres ;
- nous assistons à des spectacles d'illuminés qui, tels des gourous, enflamment des foules aux deux extrémités de l'échiquier politique en flattant leurs bas instincts, ce qui fait inévitablement monter leur côte de popularité ;
- Marine Le Pen affiche la zénitude de celle qui a maintenant l'habitude de faire peur ;
- Emmanuel Macron profite largement des nombreuses publicités gouvernementales qui affichent un bon fonctionnement supposé de l'Etat dans toutes ses thématiques, les ministres et sous-ministres s'affichant comme jamais ils ne l'ont fait aux mille plus petits coins du territoire ;
- Valérie Pécresse comme toute bonne "1ère de la classe" se voit rejetée par ses petits camarades de candidatures et les copains de leurs copaiins ...

Les noms d'oiseaux fusent ...

Comment voulez-vous que le Français adhère à un tel gloubi-boulga ?

Comment voulez-vous que le Français respecte le politique ?

democratie-removebg-preview

Dessin extrait du site  450.fm, site  de "la franc-maçonnerie sous tous ses angles"

Je vous laisse à vos réflexions ...

La nuit portant conseil, étant sans complexe, j'oserai plus tard proposer des idées pour sortir de ce naufrage. Chacun d'entre nous a son mot à dire. Chacun de nous a le pouvoir de faire évoluer les choses. Votons pour le mieux collectif et non pour nos raisons individualistes.