A Couze et Saint-Front, deux femmes briguent les 2 postes de conseiller municipal disponibles et leur élection permettrait d'afficher une véritable parité autour du maire.

Si, dans le monde politique, on connaît parfaitement l'ancien maire Véronique Dubeau-Valade, on connaît moins MIreille Salem-Valadié qui pourtant a brigué les suffrages de ses compatriotes à plusieurs reprises dont la dernière en 2020 aux côtés de Christian Rolland.

Mireille_Valadié_2020-removebg-preview

Ses patients - elle a été infirmière libérale pendant 30 ans - connaissent par contre parfaitement son engagement en faveur de nos aînés et des gens en détresse.

Elle affiche aujourd'hui sa candidature autour du thème "Humanitude - Bien-vivre ensemble".

Son constat réaliste nous ramène au fait que les plus fragiles, souvent sans accès à Internet, se retrouvent sans soutien socio-médical et que le maintien à domicile des personnes âgées n'est pas facilité.

Aujourd'hui à la retraite, elle souhaite mettre sa disponibilité au service de ses concitoyens pour pouvoir palier aux manques qu'elle relève et tenter de faire évoluer cette situation de la manière la plus positive possible.

Pour toutes ces raisons comme pour assurer la parité au sein du Conseil Municipal de Couze et Saint-Front, le Papotier encourage à voter pour les deux femmes candidates qui, on le sait, ne se connaissent pas, n'ont aucun lien entre elles si ce n'est leur souci de "servir leur village et ses habitants".