Marianne larmes de sang

Arno Mavel – 21 ans -, Cyrille Morel – 45 ans – et Rémi Dupuis – 37 ans ont perdu cette nuit la vie pour avoir secouru une épouse en danger.

Leurs compagnons de la brigade d'Ambert étaient à leurs côtés pour faire cesser le désordre occasionné par un mari violent … qui tirait sur eux avec une arme à feu et, au final, a mis le feu au domicile conjugal.

Les pompiers sont intervenus pour sécuriser les lieux, éteindre l'incendie et s'associer aux gendarmes dans le secours apporté à l'épouse.

Le GIGN – Groupement d'Intervention de la Gendarmerie Nationale – a lui-même été appelé en renfort.

Que toutes les belles paroles – auxquelles je m'associe sincèrement et fortement – qui vont rendre hommage à ces héros du quotidien deviennent réalité.

Que cette horrible tragédie fasse comprendre au citoyen lambda que désordre il ne peut y avoir dans notre société si nous voulons vivre en paix entre nous.

Que tous ces "anti-flics" qui fleurissent sur les réseaux sociaux, que tous ces pseudo-intellectuels de tous bords qui hurlent aux loups pour des supposées atteintes à nos libertés comprennent que la formule "forces de l'ordre" qui s'applique collectivement aux policiers, gendarmes, pompiers … représente la réalité : elles sont là pour mettre un terme à tous désordres mettant en danger la douceur du pays des libertés, elles sont là pour assurer la sécurité de chacun des citoyens qui la composent quelles que soient ses couleurs de peau ou de sensibilité politique.

Oui, Arno Mavel, Cyril Morel et Rémi Dupuis sont morts parce qu'ils se sont engagés pour te défendre toi, … oui toi … qui le samedi va casser du flic sur les Champs Elysées ou ailleurs … Réfléchis.