Les élus de Couze et Saint-Front se sont réunis en salle du conseil municipal ce soir sur l'ordre du jour annoncé dans notre article du 6 octobre (voir ci-après).

Ouverte à 8 h 30, la séance a été close à 9 h après qu'aient été votés à l'unanimité les 5 points annoncés et traitées 5 questions diverses.

Etaient présents :

  1. Jean-Christophe Saint-Martin
  2. Jean-Paul Alloitteau
  3. Patrick Bonnamy
  4. Ludovic Lafon
  5.  
  6. Robert Vitrac
  7. Jacqueline Maroussie
  8. Aude Moine
  9. Ludovic Weystman
  10. François Canar
  11. Danielle Maleyran
  12. Aline Bonnamy
  13. Julie Lumen
  14. Jean-Louis Puech
  15. Jacques Rayne

Etait excusée Stéphanie Faure qui avait donné pouvoir à Jean-Christophe Saint-Martin.

Les élus siégeaient globalement selon l'ordre du tableau.

Un seul membre de la communauté villageoise participait à cette séance : Véronique Dubeau-Valade.

Une fois le conseil terminé et la parole étant offerte au public, cette dernière a regretté que les Couzots ne s'intéressent pas suffisamment à cette instance municipale d'où découle la qualité de leur vie. Jean-Christophe Saint-Martin a alors annoncé qu'il allait probablement suivre son exemple : sous sa mandature en effet, le maire invitait nommément à chaque séance du conseil municipal 5 Couzots tirés au sort à partir de la liste électorale. Le maire actuel s'est ainsi souvenu avoir lui-même été invité par Véronique Dubeau-Valade.

Il semble que les élus présents aient apprécié cette proposition.

Le compte-rendu de la séance du 19 septembre a été approuvé à l'unanimité avant de passer au vote des délibérations proposées..

1 - CAO

      "Nous ne sommes pas des experts. Nous allons nous former pour le devenir" avait annoncé Jean-Christophe Saint-Martin lors de son installaton (la séance du 3 juillet 2020). Et effectivement, une délibération du premier conseil qui a suivi a été refusée par l'Etat car non conforme.

Jean-Christophe Saint-Martin a alors rappelé ce soir la règle pour la constitution de la Commission d'Appel d'Offres et ont donc été élus à l'unanimité, sachant que le maire est de fait président de toutes les commissions municipales :

  • membres titulaires : Jean-Paul Alloiteau, Aude Moine et Ludovic Lafon
  • membres suppléants : Patrick Bonnamy, Julie Lumen, Jacques Rayne

2 - CLECT

     La CLECT est une commission de la communauté de communes. Intitulée Commision Locale d'Evaluation des Transferts de Charges, elle a pour objectif de déterminer les montants dûs par la commune à la communauté de communes et, inversement, les montants dûs par la communauté de communes à la commune au titre des transferts mutuels de compétences.

C'est dans cette commission que Véronique Dubeau-Valade avait en son temps obtenu que la CCBDP restitue à Couze 12.000 € par an au titre de la gestion des déchets dont une partie reste assurée par les employés communaux, somme qui était donc effectivement dûe à la commune et que Jean-Louis Lafage n'avait pas hésité à restituer dès sa 1ère année de mandature. Il avait ensuite compris que ce montant manquait au final dans son budget ! Trop tard ..., cette somme a ainsi été définitivement perdue pour Couze.

Ont été élus ce soir à l'unanimité pour siéger à cette commission :

  • membre titulaire : Patrick Bonnamy
  • membre suppléant : Ludovic Lafon

3 - Gaz

     Le Conseil Municipal a voté à l'unanimité le choix de "Gaz de Bordeaux" pour l'alimentation en gaz de tous les locaux communaux pour un montant de 22.518,92 € pour 2 ans, délai au terme duquel il rejoindra probablement l'approvisionnement collectif proposé par le SDE 24.

4 - La route du cingle et sa re-ouverture

      3 devis ont été proposés pour l'élagage et la mise en sécurité de la route du cingle que les élus d'aujourd'hui nomment route de Saint-Front. Le GIASC l'emporte non seulement pour le montant de la prestation - 8.835,30 € - mais encore pour sa qualité annoncée et le fait qu'il va broyer le bois coupé. Ces débris seront à disposition de la commune qui pourra en disposer pour ses aménagements.

La route du Cingle devrait rouvrir à la circulation début janvier.

5 - Frais de déplacement des conseillers municipaux

     Les conseillers municipaux ne perçoivent aucune indemnité de fonction. Jean-Christophe Saint-Martin a souhaité - tout comme le faisait en son temps Véronique Dubeau-Valade - que les conseillers municipaux délégués à des missions au-delà de Couze-Lalinde soient indemnisés dans les conditions légales. Bien naturellement, cette délibération a été votée à l'unanimité.

Les questions diverses ont été abordées à 8 h 45 :

  • Jacques Rayne s'est félicité de la réussite des journées du patrimoine à Saint-Front et des renvois mutuels Saint-Front/moulin de la Rouzique. 160 personnes ont été accueillies par Jacques Rayne, son épouse, Aline Bonnamy et Danielle Maleyran.
  • Le club d'Aïkido utilisera l'Etendoir les mardi de 20 h à 21 h 30 et jeudi de 19 h 30 à 21 h le temps que les travaux de son siège soient réalisés. Manque encore un devis et le retour de l'assureur pour déterminer le montant qu'il attribue à la commune en réparation de l'incendie des locaux du club.
  • Jean-Christophe Saint-Martin a remercié les membres de la commission Solidarité et notamment Ludovic Lafon, Ludovic Weystmann et Danièlle Maleyran pour leur engagement envers la population.
  • "Couze Initiatives" étant devenu "Initiatives en pays lindois" et son président ayant, semble-t-il, abandonné ses activités à Couze, Véronique Dubeau-Valade avait proposé de reprendre avec Couze Solidarités le marché de Noël à l'origine duquel elle était avec Françoise Cheyrou, Jean-Paul Estève, Florence Masmontet et Michel Teyssandier.

Marché de NoëlL'ayant proposé à une autre association qui s'est avérée peu à même d'y faire face seule, Jean-Christophe Saint-Martin a décidé que, cette année, le marché de Noël se ferait sous la houlette de la mairie.

Il en a confié l'organisation à Françoise Cheyrou avec comme objectif d'y regrouper toutes les associations ayant un rôle d'animation de la commune. C'est ainsi que les Couzots fêteront Noël avec leurs associations - Amicale laïque, Comité des Fêtes, Couze Solidarités, Les Copains d'abord et le Pétanque Club - qui s'unissent pour, malgré la pandémie qui perturbe vies sociale et économique, faire briller dans les yeux des petits comme des grands la magie de Noël le vendredi 18 décembre autour du p'tit marché.

          Le Papotier salue cette initiative.

  • Jacques Rayne, Aline Bonnamy et Danielle Maleyran s'attellent à la re-organisation de la bibliothèque municipale.

A 9 h, Jean-Christophe Saint-Martin a annoncé la séance du conseil municipal close et a proposé de traiter les 2 questions que lui avait posées par écrit Véronique Dubeau-Valade quelques jours avant la réunion de ce soir.

Gestion des déchets

Après avoir présenté Véronique Dubeau-Valade comme référent pour Couze du collectif des usagers mécontents de la collecte des déchets en Dordogne, Jean-Christophe Saint-Martin a renouvellé les propos qu'il lui a tenus lors d'une récente rencontre.

Il est favorable au retour du ramassage en porte à porte (chaque fois que cela est possible) et à la taxe d'enlèvement des ordures ménagères avec une part variable incitative. Ses collègues du Conseil Municipal ont approuvé.

Tous comme de nombreux élus, Jean-Christophe Saint-Martin avoue s'être fait berner par le SMD 3 qui lui a "vendu" un système qui s'avère ne pas être à la hauteur des besoins des citoyens. Il s'est félicité que le nouveau président de ce syndicat - Pascal Protano - ait décidé de reporter la fin de l'expérimentation d'un potentiel nouveau système de collecte à 2022.

Véronique Dubeau-Valade appelle la population à soutenir ses élus pour qu'ils puissent imposer le choix du confort, de l'hygiène, de la sécurité, de l'environnement, des économies d'énergie et de ... finances publiques et privées.

Consensus quasi-absolu ...

Véronique Dubeau-Valade a indiqué rencontrer demain avec Benoît Daroussin, référent du collectif pour Lalinde, Jean-Marc Gouin et Dominique Mortemousque, respectivement président et vice-président de la CCBDP, le second étant également vice-président du SMD3.

Maintien du bureau de tabac de Couze

Buraliste

Les buralistes d'aujourd'hui sont multi-activités et services.

Les bureaux de tabac représentent dans les communes rurales un véritable point de services publics.

Celui de Couze se reprenait depuis des années au fur et à mesure des cessions de l'exploitation du bar-restaurant "l'auberge des moulins". Devenu "le temps des moulins", il a brutalement cessé son activité avec la liquidation judiciaire de Christophe et Magali Di Maria. La licence IV faisant partie de l'exploitation a été reprise par "la Couzotte" qui a pu diversifier son activité multi-service par l'ouverture d'un bar avec petite restauration.

Fort de ce développement, Rahim Hallalel a ainsi pu demander à reprendre le bureau de tabac n° 240005S attaché à l'histoire de Couze, seul moyen d'assurer la pérennité de son commerce.  Ce serait là la 15è reprise depuis sa création.

Tout semblait aller pour le mieux quand soudain, alors qu'il était annoncé par le service ad'hoc devant ouvrir à mi-septembre ... une intervention semble avoir enrayé la machine.

Alertée de cette péripétie, Véronique Dubeau-Valade a sollicité la Municipalité pour apporter son soutien à la re-ouverture du bureau de tabac de Couze qui a toujours co-existé avec l'Ecole et le bureau de tabac de Lalinde, en bout de pont de Couze.

Il y a eu de la vie au conseil municipal ce soir autour de ce sujet ... qui, pour autant, devrait faire unanimité dans l'intérêt de notre village. Il ne faudrait pas que ce ne soit pas le cas pour des questions subsidiaires ...

Sans soutien appuyé de la Municipalité aujourd'hui, le bureau de tabac verrait ses chances minimisées de rester dans notre village ... Une telle situation confirmerait hélas le déclin engagé depuis 2014 ... et Couze deviendrait ainsi une véritable proie pour les communes voisines.

A leur demande au cours d'une conversation impromtue, Véronique Dubeau-Valade a fourni les justificatifs permettant à MM. Jean-Christophe Saint-Martin et Jean-Paul Alloitteau de défendre l'intérêt collectif de Couze à travers l'intérêt de "la Couzotte" à "récupérer" le droit de vendre du tabac. Elle a pris à cette occasion le temps de leur constituer l'argumentaire leur facilitant cette tâche. Ceci a été dit et confirmé ce soir par les intéressés devant le Conseil Municipal.

Tout comme pour le marché de Noël, affichons tous ensemble une communauté villageoise unie au profit de l'intérêt collectif.

Mobilisons-nous tous pour que des querelles de personnes ne viennent pas entraver le développement de Couze au profit d'une commune voisine, fut-elle amie. Mobilisons-nous tous pour garder notre modeste multi-services. Retrouvons notre bureau de tabac.


Conseil Municipal Marianne

mardi 6 octobre 2020

Couze et Saint-Front : conseil municipal du 8 octobre 2020

La commune annonce sur son site l'ordre du jour de la prochaine séance du conseil municipal :

- élection des membres de la commission d'appel d'offres

- désignation des membres titulaire et suppléant de la CLECT

- convention avec Gaz de Bordeaux

- travaux d'élagage et de mise en sécurité de la route de Saint-Front

- frais de déplacement des conseillers municipaux

- questions diverses.

La parole étant redonnée au public par Jean-Christophe Saint-Martin, le Papotier a émis auprès de ce dernier le souhait que soient abordés deux sujets :

  1. point sur l'évolution de la gestion des déchets
  2. informations sur la 15è reprise/ré-ouverture du bureau de tabac n° 2400522S de Couze.