conseil municipal

Le Papotier est frustré !... Il ne peut assister au Conseil Municipal de ce soir et donc en faire le compte-rendu.

Quel(le) Couzot(te) acceptera de s'y rendre et d'en communiquer la teneur au Papotier pour être publié ici même soit nommément, soit anonymement, soit même juste pour permettre au Papotier d'en relater les principaux points ?

Le premier point sera traditionnellement la validation du compte-rendu du précédent conseil, le vendredi 10 juillet 2020 dont vous pouvez lire le rapport du Papotier en cliquant ci-dessous.

1er conseil municipal à Couze - Le Papotier

La 1ère réunion du Conseil Municipal s'est tenue ce soir en mairie selon l'ordre du jour annoncé précédemment avec un ajout de dernière minute concernant le personnel.

http://www.couzeetsaintfront.eu

code-pénal-png-4

La délibération n°6 - autorisation d'ester en justice et choix d'un cabinet d'avocat - laisse imaginer que, malgré la proposition faite par Véronique Dubeau-Valade au nouveau maire de l'aider à sortir la tête haute du difficile dossier autour du moulin des Guillandoux, ce dernier a décidé de poursuivre la procédure alors même que la commune et l'ensemble des conseillers municipaux de la mandature précédente à l'exception de 2 d'entre eux est susceptible d'être mis en difficulté, une faute lourde étant elle-même susceptible d'être attribuée au maire actuel ainsi qu'à un de ses adjoints et deux de ses conseillers municipaux.

La mandature actuelle va-t-elle être du même niveau que la précédente ?

Véronique Dubeau-Valade - dans un souci de transparence - a proposé à Jean-Christophe Saint-Martin de venir expliquer aux élus d'aujourd'hui la situation autour du moulin des Guillandoux comme ancien maire ayant eu à en traiter et comme citoyen engagé dans la défense des intérêts de notre commune. Elle s'est dit même prête à le faire en présence de son propriétaire. Peine perdue ... Les conseillers municipaux prendront des décisions sans la connaissance parfaite et détaillée du dossier ..., occasion d'être manipulé et commettre des erreurs, voire des fautes graves.

A défaut d'action collective ouverte et transparente, Véronique Dubeau-Valade leur laisse porte ouverte individuellement pour les renseigner utilement en leur fournissant toutes preuves justifiant ses dires.

La parole est donnée au public sous réserve que question soit posée par écrit 15 jours avant le Conseil Municipal

Faute de faire partie des amis du maire ayant le privilège de connaître de manière anticipée les dates des conseils municipaux, ce n'est que quelques heures auparavant que Véronique Dubeau-Valade a demandé à ce que soit abordée la question du cirque lors de la séance de ce soir par courriel du 13 août dont texte ci-dessous.

unnamed

A l'attention de MM. Saint-Martin et Alloiteau
Bonjour.
Lors d'un conseil municipal sous la précédente mandature, j'ai entendu personnellement le maire dire qu'il détruisait l'arboretum couzot sur l'espace Marcel Boisseau afin de faciliter l'installation une fois par an du cirque cité en référence. Cette décision avait fait l'objet d'une délibération votée à l'unanimité.
Or, chaque année, j'assiste impuissante mais attentive aux manoeuvres d'arrivée et de départ de son convoi au coin de l'avenue de Cahors et de la rue Emilien Monceau.
Il semble que cette année le nombre de véhicules, remorques et autres roulottes soit plus conséquent que les années précédentes ... mais ce n'est peut-être qu'un effet visuel.
En tout état de cause, je vous informe que les difficultés de manoeuvres de ce convoi de par son importance et de par sa lourdeur l'amènent à créer de véritables détériorations tant sur la chaussée que sur nos trottoirs ...
Je ne suis opposée ni aux cirques, ni aux emplois qu'ils génèrent ...
Pour autant, il serait utile aujourd'hui de se poser la question du poids de sa prestation à Couze face aux dégradations qu'il génère tant sur le plan de la voirie que sur le plan de l'aménagement touristique du site autour des moulins. Sans doute existe-t-il des espaces mieux adaptés à Lalinde ou tout au moins sur le territoire des Bastides Dordogne-Périgord.
Je vous saurai gré de bien vouloir répondre sur ce point en questions diverses lors du prochain conseil municipal
Avec mes remerciements anticipés,
meilleures salutations couzottes.
Véronique Dubeau-Valade -