Réaction de Jean-Paul Estève aux résultats du vote de l'élection municipale de 2014 : la video est à disposition de tous ceux qui la demanderont

"Il fallait sortir cette personne parce qu'elle n'a pas été productive pour Couze. Elle a été compétente, c'est sûr. Elle a fait son travail ... mais elle n'est pas faite pour ici".

 

"J'ai travaillé avec elle pendant 15 mois et au bout de 15 mois elle a trouvé que je prenais trop d'importance. Elle a essayé de me casser ..."

Jean-Paul Estève ment ; il n'a jamais travaillé et je n'ai jamais travaillé avec lui pendant 15 mois. Il ne me connaît pas, pas plus que je ne le connais hormis son affichage d'homme affable et charmeur. Sa fourberie l'a exclu d'un groupe qu'il tentait de manipuler contre moi et qui a su résister.

Tout ce que lui-même répand comme informations sur moi depuis des années - et en tous cas depuis 2013 - au prétexte qu'il me connaîtrait est mensonger.


 

De même, tous les propos que l'équipe municipale tient sur moi sont mensongers ; ils sont exprimés pour tenter de cacher les trop nombreuses irrégularités qu'ils commettent dans l'exercice de leurs fonctions et que je dénonce ou les empêche de commettre à travers mes écrits.


 

Il est dommage que les électeurs ne cherchent pas à se faire leur propre opinion sur un candidat en le rencontrant, en questionnant les personnes qui ont travaillé avec lui ou elle et se laissent séduire par des pressions amicales ou manipulatrices.

Il est dommage que dans un village de 388 votants au 1er tour on refuse la main tendue à maintes reprises d'une personne qu'on qualifie de compétente et travailleuse au prétexte (inconscient ?) qu'elle est une femme.

Il est dommage que dans ce si charmant village papetier, 2 groupes de candidats se battent entre eux pour simplement "battre Dubeau-Valade". Quel programme !

Dimanche les Couzottes et les Couzots feront leur choix de vie pour les 6 années à venir, un choix qui compte ...

Selon le résultat, Couze sera absorbé ou non par Lalinde ... 

Véronique Dubeau-Valade -