20200610_174728

La (fameuse) loi NoTRe a aussi sévi sur la collecte des ordures ménagères dont la compétence est revenue aux régions avec nécessité impérieuse d'en réduire le volume.

Certains ont alors pensé que supprimer la collecte en porte à porte allait par magie en baisser le tonnage ... et affirment, pour justifier ce choix, qu'il est plus écologique.

20200617_170935Mais de qui

se moque-t-on ?

Si le SMD3 fait des économies y compris en énergies, tel n'est pas le cas des "usagers" qui doivent désormais prendre leur véhicule pour la plupart afin d'aller déposer leurs déchets qualifiés de résiduels ...

Déchets résiduels ? Kezako ?!

Ce ne sont ni plus ni moins que ceux qui vous restent quand vous avez déposé le verre dans la borne à verre, le carton dans la borne à cartons, vos emballages dans la borne jaune et ... vos épluchures et autres déchets courants dans VOTRE bac à compost amenant odeurs, mouches, moustiques voire ... rats quand on habite en bord de Couze !

Retour au tas de fumier dans la cour de l'enfance de beaucoup d'entre nous ... Retour au Moyen-Age !

Non, la méthode de collecte imposée aujourd'hui n'est

ni économique, ni écologique, ni hygiènique, ni confortable ...

Economie avec la taxe incitative ? Que nenni !

L'économie par rapport à la TOM (Taxe d'Ordures Ménagères) qui apparait jusqu'alors sur nos avis de taxes loxales n'existe que si on applique strictement le nombre d'ouvertures de borne qui nous est imposé, nombre qui inclut d'office une absence pour vacances ! Tout le monde prend-il des vacances ?!!

Or les jeunes parents / assistantes maternelles ou les personnes dépendantes ont à gérer des protections qu'il est nécessaire d'évacuer au jour le jour. Quel sera le coût pour eux ?

Dans son bulletin de campagne, M. Saint-Martin une fois encore rejette la faute sur autrui, en l'occurence le SMD3 "qui manifestement n'a pas pris la mesure de certains problèmes". Rassurez-vous ..., dans son document de campagne électorale il vous le promet : "si notre équipe est élue, nous seront vigilants concernant vos doléances. Nous rencontrerons dans les meilleurs délais la direction du SMD3 afin d'évoquer tous les sujets." 

Mais pourquoi M. Saint-Martin ne l'a-t-il pas encore fait puisqu'il est l'élu en charge du dossier ?

Et s'il n'a pas été vigilant aujourd'hui, pourquoi le serait-il demain ?

Parlons en effet de la collecte des déchets à Couze

Psychologiquement parlant, cet adjoint en charge du dossier a eu "tout faux".

Il improvise tout d'abord une réunion qui, mal préparée et mal encadrée par le maire et lui-même, tourne au fiasco, un fiasco dont il juge le public responsable sans, une nouvelle fois, se remettre en cause. "C'est pas ma faute, c'est celle de la dame au fond".

Du coup, alors que les communes aux alentours préparent leur population à la cessation prochaine du ramassage en porte à porte, M. Saint-Martin demande au SMD3 de n'intervenir qu'après le 1er tour de l'élection municipale et c'est le 16 mars au matin que les Couzots trouvent dans leur boîte à lettres l'information fatidique. Grand coup sur la tête pour beaucoup ... d'autant que M. Saint-Martin ne sait pas encore dire comment seront traités les protections utilisées par les petits et grands enfants au quotidien chez les jeunes parents, les personnes dépendantes et les assistantes maternelles ...

Ce n'est pas là diffamation de le dire mais vérité contrôlée.

C'est ainsi qu'on commence à re-voir des décharges sauvages qu'on avait mis tant de temps à faire disparaître au mieux ...

Cerise sur le gâteau ... les badges ne sont pas fiables. Les Couzots sont de plus en plus nombreux à se rendre sur un point d'apport et s'en voir refuser l'ouverture ...

Il faut trouver des solutions

Hygiène et sécurité

On ne peut manifestement pas en attendre de la part des candidats autour de Christian Roland / Jean-Paul Estève qui savent critiquer mais oublient de proposer. On sait et on a vu le manque de fermeté de Jean-Christophe Saint-Martin. Et pourtant il attend que les solutions viennent du SMD3 ...

Le rôle d'un maire et de son équipe est de gérer sa commune comme de faire face aux difficultés qui se présentent quelles qu'elles soient ... et, quand il le faut, de savoir tenir tête à des partenaires extérieurs ...

Interrogés, les Couzots disent regretter l'état visuel de notre village : une voierie sale, peu esthétique, des espaces verts dévalorisés ... et ... maintenant des bornes colorées posées à des endroits mal adaptés.

Véronique Dubeau-Valade propose de traiter le problème de la collecte des déchets tant sur le plan social que sur le plan du développement touristique, source de revenus pour la commune.

Un constat

  • répartition inéquitable entre Couze ET Saint-Front, entre les hameaux et le centre bourg
  • des installations inesthétiques et polluantes en milieu protégé au titre des Monuments Historiques créant un climat défavorable au développement touristique
  • des problèmes d'hygiène et de sécurité
  • des difficultés d'utilisation pour les plus faibles et maladroits
  • un système inadapté aux familles avec jeunes enfants, aux assistantes maternelles et aux personnes dépendantes.

une proposition

volonté forte