"...la crise sanitaire du coronavirus se double d'une crise économique qui frappe les plus précaires. Le Conseil départemental de Dordogne le constate également ...

"Rien que pendant le premier mois de la crise, le nombre de familles bénéficiaires est passé de 9.700 à 10.000 en Dordogne, soit une augmentation de 3%, mais pour le président Germinal Peiro une augmentation de 10 à 20% des allocataires du RSA est à craindre en Dordogne, surtout si la saison touristique n'est pas sauvée en juillet-août.

Les nouveaux allocataires du Revenu de solidarité active sont des saisonniers de secteurs à l'arrêt comme le tourisme ou l'hôtellerie-restauration, des auto-entrepreneurs ou des petits commerçants qui n'ont plus aucun chiffre d'affaire, et dont l'activité était trop récente pour obtenir l'aide accordée aux petites entreprises. "

C'est ce que relate Harry Sagot sur le site de France Bleu Périgord.

La Dordogne compte maintenant plus de 10.000 familles au RSA à cause de la crise du coronavirus

La crise économique du coronavirus a poussé 300 familles supplémentaires à demander le RSA pendant le premier mois du confinement. Les nouveaux bénéficiaires sont des saisonniers des bars-restaurants et du tourisme, des petits commerçants et auto-entrepreneurs qui ont perdu leur activité

https://www.francebleu.fr

Précartié-_-SAS_N3_ombre

Quid de Couze ?

Sans aucun doute, certaines familles étaient déjà en difficultés à Couze et Saint-Front et hélas d'autres vont les rejoindre.

L'enjeu, pour les candidats aux municipales, est de proposer des actions complémentaires à celles du Conseil Départemental et de la CCBDP, institutions compétentes en matières économique et sociale.

Car, si le socio-administratif a une importance capitale dans la gestion de situations difficiles, l'accompagnement humain d'immédiate proximité est d'autant plus essentiel.

Le groupe de candidats "Un projet pour Couze" est fortement inquiet de l'évolution de notre village qui bénéficiait autrefois du label "commune touristique".

Le manque d'entretien et d'intérêt des élus d'aujourd'hui pour l'esthétique du village a dévalorisé son image.

Or, le tourisme en est l'activité principale autour de l'activité papetière tout comme il est important pour l'emploi sur l'ensemble du territoire des Bastides Dordogne-Périgord et de ses voisins immédiats (Bergerac, Le Bugue, ...).

Logo Agir Ensemble version 2 (1)

Des propositions concrètes seront annoncées très prochaînement pour :
> "redresser la barre" en matière d'image en soutien à nos acteurs touristiques comme à nos restaurateurs et artisans d'art ;
> et surtout accompagner les Couzots atteints par la baisse ou la suppression de leur rémunération (entrepreneurs indépendants, salariés ...).

Valorisation et soutien social sont deux axes interconnectés pour aider les Couzots à mieux vivre la pandémie et ses conséquences socio-économiques.

Un projet pour tous rose