Carré un projet pour Couze

C'est à cet instant même que devait s'ouvrir à l'Etendoir la dernière réunion publique avant le 2è tour de l'élection municipale à Couze et Saint-Front.

La terrible pandémie que nous subissons en a décidé autrement mais le groupe de candidats portant un projet pour Couze et Saint-Front à cependant décidé de vous afficher son soutien et sa détermination à vous servir. Véronique Dubeau-Valade se fait leur porte-parole dans la video qui suit, video enregistrée dans le courant de l'après-midi.

Mesdames, Messieurs, chers Concitoyens et chers Amis

Sans la terrible pandémie qui accable le monde entier, je serais une nouvelle fois ce soir à l'Etendoir pour vous redire les enjeux de cette élection municipale et vous présenter encore et toujours notre projet pour le Couze de demain, ce projet pour vous, rien que pour vous habitants de Couze et de Saint-Front.

Vous me permettrez donc ce soir de dire tout mon soutien à tous ces Français, à tous ces soignants d'où qu'ils viennent qui se mobilisent pour stopper l'invasion du COVID-19, ce coronavirus qui met à mal nos familles, nos amis, nos emplois, nos libertés … Soyons les plus forts. N'ajoutons pas un combat politicien à un combat pour la vie. Respectons les consignes qui nous sont données et soyons patients.

 

Il nous est annoncé la poursuite de l'élection municipale fin juin … mais ce peut-être aussi plus tard tant nous vivons dans l'incertitude.

En tout état de cause, je me dois déjà de remercier ceux d'entre vous qui nous ont fait confiance dimanche dernier. Mais Il convient aussi d'analyser avec vous tous ce 1er tour et vous dire ce que nous comptons faire aujourd'hui.

3 groupes de candidats + 1 isolé, 46 candidats au total ont été proposés à … 388 votants. C'est aujourd'hui tout le département qui se gausse de notre commune.

Vous devez savoir - et ils ne pourront le nier - que j'avais proposé, dans votre intérêt, à MM. Roland, Saint-Martin et Mme Faure de construire ensemble un projet de conseil municipal pour vous servir. Tous trois ont refusé sans pour autant s'entendre non plus entre eux.

Ils se sont alors obstinés à trouver chacun 15 noms dans des conditions qui ont parfois frisé le ridicule, créant des unions intenables et obligatoirement génératrices à terme de trahisons et de démissions.

 

Pendant ce temps-là, je prenais le temps de construire une véritable proposition de conseil municipal avec des Couzottes et des Couzots qui étaient en mesure de porter telle ou telle action de mon projet pour Couze et Saint-Front. Je vous annonçais qui composerait, en cas l'élection, la direction de notre commune à mes côtés en tant que maire :

  • l'architecte Ingrid Medvidova pour assurer le développement durable de notre village
  • la jeune mère de famille, compagne d'agriculteur et aide à domicile, Véronique Frétillère pour traiter des affaires de l'enfance, de la jeunesse et des associations y compris sportives
  • l'ancien responsable financier des Papeteries de Gascogne Jacques Masmontet pour suivre nos finances ;
  • l'ancienne responsable de la filiale Angleterre de Polyrey Elisabeth Gaillard pour gérer efficacement l'administratif communal et ses ressources humaines.

De leur côté, Jean-Christophe Saint-Martin et Christian Roland affirmaient vouloir diriger la commune avec respectivement :

pour Jean-Christophe Saint-Martin

  • l'ancien responsable de la sécurité d'un établissement bancaire Jean-Paul Alloiteau au poste de 1er adjoint
  • Patrick Bonnamy, l'ancien conseiller municipal sous la triple mandature 2001 - 2008 Michel Legay / Christian Sivadon / Jean Cazzitti au poste de 2è adjoint
  • le cantonnier de Baneuil Ludovic Lafon au poste de 3è adjoint
  • la conseillère sortante Stéphanie Faure, directeur de centre de loisir au poste de 4è adjoint

pour Christian Rolland

  • l'ancien salarié de Rottersac Jean-Paul Estève au poste de 1er adjoint
  • l'actuel président de la fédération de Gironde de karaté Philippe Rieu au poste de 2è adjoint
  • le retraité d'EDF Stéphane Baulieux au poste de 3è adjoint
  • l'actuel demandeur d'emploi Gil Gianone au poste de 4è adjoint

Tout comme nos candidats, chacun d'eux a ses qualités et défauts, ses avantages et ses inconvénients. Chacun d'eux a fait le choix d'un engagement citoyen et doit en être félicité. Avec un peu de bonne volonté de la part de mes adversaires, il eût été facile de composer un conseil municipal constructif et répondant aux aspirations amicales et citoyennes des Couzots et surtout aux besoins de notre commune.

Tel n'a pas été le cas.

Et, malgré les affirmations que je crois sincères de Christian Rolland, la campagne n'a pas été une campagne propre tant des propos malveillants et infondés, voire des sournoiseries ont été déversés à mon encontre, notamment auprès des parents d'élèves et des nouveaux habitants ; ils ont manifestement une vision de moi qui ne correspond pas à celle qu'ont les gens qui m'ont côtoyée, qui me côtoient depuis des années pas plus qu'à celle qu'ont plus particulièrement les candidats qui m'ont accompagnée en toute connaissance de cause avec le soutien des élus m'ayant suivie de 2008 à 2014.

Vous l'aurez compris : la campagne et le résultat du 1er tour ne nous ont pas semblé être à la hauteur de ce que vaut la commune de Couze et Saint-Front et de ce que valent ses habitants.

C'est pourquoi l'ensemble de mes co-listiers et moi-même avons décidé de rétablir les vérités qui vous sont dues et de vous convaincre de l'intérêt pour vous, pour vos biens de propriétaire, pour votre bien-être de locataire, pour le mieux vivre ensemble que nous souhaitons tous à tous …, nous avons donc décidé de vous convaincre de l'intérêt de notre projet pour Couze et Saint-Front.

Dans votre intérêt, dans celui de notre village, nous sommes prêts à discuter avec les autres candidats pour vous présenter au second tour une liste d'union basée sur des propositions concrètes, de bon sens et garantes de l'éthique en politique que nous défendons comme du développement durable de notre village.

La désunion ne sera pas de notre fait.

Nous sommes en tout état de cause 15 candidats engagés non pour nos ego, non pour nos intérêts personnels, mais pour préparer l'avenir de notre village en formant de futurs conseillers municipaux, adjoints, maire autour d'un véritable projet pour Couze et Saint-Front.

Nous ne pouvons pas vous rencontrer actuellement mais vous pouvez suivre notre campagne sur le Papotier auquel bon nombre d'entre vous sont déjà abonnés.

A très bientôt !