SO 20200313_085936

Sud-Ouest le confirme ce matin.

L'éthique est au coeur des propositions du groupe de candidats conduit par Véronique Dubeau-Valade.

ANTICOR, qui lutte contre la corruption et pour l'éthique en politique l'a informée en début de semaine que son programme répondait aux exigences de cette association en matière d'éthique.

La totalité de ses co-listiers a été heureuse d'apprendre cette forme de validation de son projet pour Couze et a décidé de signer l'engagement proposé.

Pour information, la quasi-totalité des engagements demandés avait été mise en place par l'ancien maire Véronique Dubeau-Valade sous la mandature 2008 > 2014 ce que Christian Roland ne peut que confirmer pour avoir été membre du Conseil Municipal de 2012 à 2014.

En complément, le projet pour Couze prévoit un comité d'éthique.présidé par un représentant de la population choisi par le Conseil Municipal pour ses extrême sérieux et probité et composé de 14 membres dont :

  • 7 élus
  • 7 citoyens tirés au sort sur la liste électorale

Véronique Dubeau-Valade et ses co-listiers se sont engagés auprès d'ANTICOR à respecter la charte de l'élu local telle que prévue à l'article L111-1-1 du Code Général des Collectivités Territoriales et à intensifier l'information aux conseillers et aux habitants.

Charte de l'élu

Jean-Christophe Saint-Martin et l'équipe sortante comme le duo Christian Roland / Jean-Paul Estève apportent-ils les mêmes garanties et oseront-ils dénoncer les lettre anonyme et courriel diffamatoires pour lesquels Véronique Dubeau-Valade a dû faire intervenir la Gendarmerie Nationale ?

Solidarités participation