16842727

Le Grand Débat National a été l'occasion d'organiser à Couze des rencontres citoyennes où des gens de toutes sensibilités ont pu exprimer leur vision de la société française.

Véronique Dubeau-Valade s'est engagée auprès d'eux à relayer un résumé de leurs réfléxions et propositions auprès d'un certain nombre de responsables politiques dont des groupes parlementaires au Sénat et à l'Assemblée Nationale et à diffuser sur le Papotier un compte-rendu consultable ici.

Bien évidemment comme partout ailleurs, il a été déploré un manque de jeunesse dans la participation qui allait de 15 à 30 personnes incluant les réseaux numériques mais également une volonté de trouver des terrains d'entente permettant d'évoluer ensemble vers un monde meilleur à défaut d'être idéal !

Quelques points majeurs ressortent :

  • Les Français ne connaissent pas suffisamment l'organisation de l'Etat et de nos institutions d'où leur méfiance et leur mal-être. Il faut insister sur une véritable instruction civique à l'école dès le plus jeune âge et utiliser les media – dont la télévision publique – pour diffuser a minima chaque semaine un spot pédagogique et ludique sur le sujetillus-village
  • L'organisation de l'Etat doit être simplifiée et la commune reprendre sa force pour assurer le lien de proximité indispensable entre citoyen et Institution. Les fusions doivent être encouragées pour en faire des collectivités dont aucune ne doit avoir moins de 1.000 hab. et correspondant à de véritables bassins de vie. Exit les communautés de communes, les communes renforcées s'organisent dans le cadre des SCoT des communautés d'agglomération dont elles sont proches.
  • Département, Région assument des compétences véritablement différentes et complémentaires, l'Etat se limitant aux fonctions régaliennes.
  • La démocratie représentative est complétée par la possibilité qu'ont les citoyens d'initier des referendum sur des grands sujets (hors politique étrangère) sans que cela permette de revenir sur des lois votées précédemment.

L'intérêt qu'ont manifesté les participants à ces réunions les a amenés à demander qu'elles soient poursuivies pour alimenter les politiques locales. Il a ainsi été décidé de travailler au fil du temps sur les objectifs de développement durable de l'Agenda 2030.