4è réunion ce soir à l'Etendoir de Couze dans le cadre du grand débat national : nous y débattrons de la transition écologique à partir du questionnement proposé par le président de la République dans sa lettre aux Français.

Affiche

La transition écologique est le troisième thème, essentiel à notre avenir.
Je me suis engagé sur des objectifs de préservation de la biodiversité et de lutte contre le réchauffement climatique et la pollution de l’air. Aujourd’hui personne ne conteste l’impérieuse nécessité d’agir vite. Plus nous tardons à nous remettre en cause, plus ces transformations seront douloureuses.
Faire la transition écologique permet de réduire les dépenses en carburant, en chauffage, en gestion des déchets et en transports. Mais pour réussir cette transition, il faut investir massivement et accompagner nos concitoyens les plus modestes.
Une solidarité nationale est nécessaire pour que tous les Français puissent y parvenir.
Comment finance-t-on la transition écologique : par l’impôt, par les taxes et qui doit être concerné en priorité ?
Comment rend-on les solutions concrètes accessibles à tous, par exemple pour remplacer sa vieille chaudière ou sa vieille voiture ? Quelles sont les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier ?
Quelles sont les solutions pour se déplacer, se loger, se chauffer, se nourrir qui doivent être conçues plutôt au niveau local que national ? Quelles propositions concrètes feriez-vous pour accélérer notre transition environnementale ?
La question de la biodiversité se pose aussi à nous tous.
Comment devons-nous garantir scientifiquement les choix que nous devons faire à cet égard ? Comment faire partager ces choix à l’échelon européen et international pour que nos agriculteurs et nos industriels ne soient pas pénalisés par rapport à leurs concurrents étrangers ?

Transition écologique

Lors de notre débat pour rendre notre monde meilleur, nous définirons ce que sont les priorités en la matière dans le monde rural puis, en fonction de ces priorités, nous imaginerons les moyens et les financements à mettre en place.
 
 
Mardi prochain - 5 mars, même heure, même lieu -, nous rédigerons ensemble la synthèse de nos 4 ateliers, synthèse qui sera ensuite diffusée à tous ceux de nos concitoyens et élus ayant pouvoir à la faire prendre en compte.