Voila ce qu'étaient les Jardins de la Couze lorsque la stratégie municipale était axée sur le développement durable et la valorisation du patrimoine bâti et non bâti de Couze et Saint-Front.

IMG_5868

Après une coupe insensée et décidée "au pied levé" au mois de mai, "le chemin du papetier", sentier appartenant au réseau PDIPR (Plan Départemental des Itinéraires de Petites Randonnées) - les deux ayant été créés sous la précédente mandature - est devenu impraticable. Pour autant en enjambant branches et feuillages, on arrivait encore à trouver un peu d'herbes ces temps derniers mais les touristes étaient pour le moins ... déçus et déroutés ...

Tout en saluant aujourd'hui l'intervention sérieuse de M. Jean-Paul Lavigné, conseiller municipal, avec son équipe du GIASC, le Papotier ne peut que déplorer que soit encore et pour un long moment impraticable cette si charmante promenade le long de la Couze, parsemée de panneaux expliquant l'histoire singulière de notre village papetier.

20180705_131333 20180705_131343

20180705_134237

Bien sûr, le technicien du GIASC sous le contrôle et avec les conseils de Jean-Paul Lavigné fait du mieux qu'il peut, mais à l'impossible nul n'est tenu ... L'herbe va mettre du temps à repousser et, en attendant, les promeneurs marcheront sur des copeaux ...

Comment peut-on oser présenter devant son Conseil Municipal une délibération par laquelle on veut obtenir le label "Petites cités de caractère"

  • quand on est inapte à comprendre l'intérêt majeur que sont l'environnement et le patrimoine communal bâti ou non bâti,
  • qu'on décide d'en céder gratuitement à un particulier,
  • qu'on est incapable d'associer le STAP ("Bâtiments de France") à ses décisions sur des travaux en milieu protégé pour lesquels, en contradiction avec la Loi qu'on représente et qu'on fait appliquer à ses concitoyens, on n'établit aucune demande d'autorisation préalable ...

Pourquoi les Couzots râlent-ils tous dans leur coin et ne participent pas à la défense collective de leurs intérêts ?

Où sont les belles paroles sur la parité quand on laisse une femme affronter seule un pouvoir masculin qui n'a d'autre intérêt que politicien et que la déroute de Couze réjouit au point de vouloir la voir perdurer avec d'autres simplement aussi avides de pouvoir ...???

Couzottes, couzots, réveillez-vous !
Allez voir ce qui se passe chez vous, dans nos jardins communs.

Devant un tel gâchis, certains ont fini par comprendre que les interventions de Véronique Dubeau-Valade n'étaient pas le reflet d'un quelconque ressentiment, mais qu'elles étaient "pro-commune", qu'elles répondaient à l'intérêt collectif des Couzots.

C'est ainsi que l'un de nos concitoyens s'est enfin rendu sur place pour comprendre la situation. Il a alors manifesté haut et fort son mécontentement à un point tel que les élus ont enfin réagi, preuve que la mobilisation peut payer.

Osez défendre l'intérêt de votre commune.
Osez résister.
Osez vous battre pour redonner vie à notre si beau village.

Votre propre patrimoine personnel sera ainsi valorisé.