sol-1064482_960_720

Au cours de l'hiver dernier, un groupe de citoyens du pays lindois, toutes sensibilités confondues, s'est retrouvé chaque semaine pour, à partir des handicaps et atouts de leur environnement, émettre des propositions tendant à valoriser nos territoires ruraux

C'est là, dans un environnement naturel et social sain, que l'Homme de demain retrouvera un état d'esprit respectueux de la République, de ses représentants et de ses forces vives.

C'est là qu'il sera acteur d'un développement rural durable parce que la campagne aura été suffisamment défendue pour faire revivre ensemble et en complémentarité les villes, bourgs et villages.

Véronique Dubeau-Valade - qui animait ces débats - s'était engagée à faire remonter le résultat de leurs réflexions au plus haut sommet de l'Etat et a ainsi remis leur synthèse en mains propres au ministre chargé des collectivités territoriales, Sébastien Lecornu. Ce dernier a pu communiquer les premières pistes du projet de loi "Engagement et Proximité", premières pistes qui vont dans le sens des propositions émises à partir de Couze, notamment au niveau de l'organisation des collectivités et de leurs compétences.

C'est là la preuve que le citoyen, quand il s'exprime avec sagesse et conviction, est entendu.

190819 de Sébastien Lecornu