"J'ai connu le harcèlement actif. Je connais aujourd'hui le harcèlement passif" écrit, dans sa lettre d'adieu, Jean-Sébastien Combe Maës, directeur des services d'une communauté de communes en difficulté. Son corps a été retrouvé vendredi soir ... et, pendant qu'on le cherchait désespérement, le président de ladite collectivité, prenant conscience enfin, reconnaissait une 1ère tentative de suicide comme accident du travail ... Bien tard ... Trop tard ..

téléchargement

Car, si les media parlent fréquemment du harcèlement subi par des salariés dans des grandes entreprises ou institutions, on parle peu de celui, plus discret, qui existe dans de plus petites structures ...

Et pourtant ..., ce harcèlement existe, un harcèlement qui peut mettre en danger la vie de collaborateurs prenant à coeur leur métier ... Il n'amène pas toujours au suicide heureusement mais il génère automatiquement un stress qui ne peut qu'avoir des conséquences désastreuses sur l'organisme de tout un chacun, et pire encore chez des individus déjà fragilisés.

Or, il est souvent bien difficile pour un salarié de résister car ... le salaire est bien évidemment attendu en fin de mois pour vivre.

Et il est tout aussi difficile de ne pas céder aux pressions d'une hiérarchie, quelle qu'elle soit ...

La lecture de cet article de "La Montagne" sur l'issue dramatique des difficultés de la communauté de communes Creuse Grand Sud me conforte dans mon opinion : quelles que soient les (mauvaises) idées d'un supérieur hiérarchique, il ne faut jamais céder à sa pression encourageant à réaliser des actes irréguliers ... Ce sera toujours le collaborateur qui en fera les frais ..., l'élu indélicat s'en tire toujours par des pirouettes ... et certains en ont fait la rude expérience.

Au-delà de ce refus de suivre, dans une collectivité locale, un élu sur des pentes plus que glissantes, il faut oser affirmer sa force, oser affronter la machine administrative pour alerter dans les délais les plus rapides possibles sur une situation ne répondant pas aux normes classiques d'un rapport sain salarié/employeur ... et oser aussi relancer sans cesse ladite machine administrative pour qu'elle agisse dans les intérêts de celui bafoué dans sa dignité ... La présence d'une famille réconfortante est la seule barrière efficace à la chute.

Que la lecture de cet article nous fasse tous réfléchir ...

Creuse - Le corps du directeur des services de Creuse Grand sud retrouvé près de chez lui

La famille de Jean-Sébastien Combe Maës a confirmé que le corps du directeur des services de Creuse Grand sud (CGS) avait été retrouvé, vendredi soir, à Saint-Sulpice-les-Champs. Il se serait donné la mort. Disparu depuis lundi, l'homme nous avait fait parvenir un courrier, jeudi, annonçant son geste et accusant son ancien employeur de l'avoir poussé jusqu'à cette extrémité.

http://www.lamontagne.fr