1430065816-smiley-triste

Le Plan Local d'Urbanisme de Couze et Saint-Front était prêt à être entériné lors des élections municipales de 2014.

A ce jour - et le compte-rendu du Conseil Municipal du 9 juin 2017 paru ce jour sur le site de la commune le confirme - le PLU n'étant plus de la compétence des communes depuis le 1er janvier 2017, c'est donc toujours le Règlement National d'Urbanisme qui s'applique et c'est toujours la Direction Départementale des Territoires (l'Etat) qui instruit nos dossiers !

Qu'ont donc fait Jean-Louis Lafage et son conseil municipal entre fin avril 2014 et fin décembre 2016 si ce n'est altérer les intérêts de la commune de Couze et Saint-Front ?

Ils n'en ont en tous cas pas respecté les finances car ils ont "jeté en l'air" l'argent investi par la commune (votre taxe d'habitation) et les subventions perçues (vos impôts fonciers et autres impôts sur le revenu et divers ...).

Ils ont ainsi abandonné le droit de la commune à s'auto-gérer et ont ainsi soumis la commune aux seules décisions de l'Etat.

Cela est totalement irrespectueux envers les citoyens couzots ...

Honte à eux.