Deux personalités locales se présentent aux élections législatives dans une autre circonscription que celle dans laquelle ils vivent : Laurent Perea et Véronique Dubeau-Valade.

Les élections législatives sont des élections nationales et tout citoyen inscrit sur une liste électorale en France métropolitaine ou d'outre-mer est en capacité de présenter sa candidature dans toute circonscription française.

C'est ainsi que Laurent Perea et Véronique Dubeau-Valade ont fait le choix de proposer leur candidature à leurs concitoyens respectivement dans la 2è circonscription des Français de l'étranger et en Creuse.

Laurent PereaLe sympathique maire de Saint-Capraise de Lalinde est le représentant départemental du Parti Communiste Français. Membre des instances nationales du PCF, il représente régulièrement son parti en Amérique du Sud d'où son investiture pour représenter les communistes dans cette circonscription.

Cette candidature témoigne de son engagement pour son pays au travers de son engagement pour les idées portées par le PCF et de son intérêt pour les Français vivant en Amérique du Sud comme pour les relations bi-latérales avec les pays la composant.

IMG_0726

Véronique Dubeau-Valade a quant à elle fait le choix de défendre en Creuse les idées qu'elle porte en tant que secrétaire départemental du Parti Radical et dédie sa campagne à Léonard, un petit garçon de 2 ans qui lui est cher et dont les parents ont fait le choix de vivre dans ce beau département.

Sans investiture et en toute indépendance, l'ancien maire de Couze et Saint-Front y prône les mêmes idées de bon sens qui ont guidé son engagement en faveur du développement de Couze et Saint-Front pour un pays écologique, serein et libéré des entraves administratives qui en freinent le dynamisme.

On le sait aujourd'hui, Laurent Perea ne sera pas député des Français de l'Etranger et on apprendra probablement dimanche 11 juin que Véronique Dubeau-Valade ne représentera pas l'unique circonscription de la Creuse à l'Assemblée Nationale.

Saluons leur engagement citoyen et militant, un engagement désintéressé. Leur candidature de témoignage est là pour rappeler à tous les Français qu'il ne suffit pas de critiquer mais qu'il faut aussi oser s'engager.

Tous deux - de sensibilité différente - s'apprécient et ont toujours su travailler ensemble. Ils sont le reflet de la nouvelle ère qui est en train de naître avec un renouvellement et un rajeunissement de la classe politique qui veut s'ouvrir au-delà de tout clivage idéologique. Qu'ils soient exemples, par leur ouverture d'esprit et leur respect envers leurs concurrents politiques, pour les générations à venir.

Jeunes, engagez-vous pour votre commune ou votre pays. Parlez. Dites ce que vous souhaitez pour demain ... et portez vos rêves.