La vie politique réserve bien des surprises ...!!!

Pionnière du service civique en Dordogne, la commune de Couze et Saint-Front aidait des jeunes à trouver leur voie tout en bénéficiant de leurs formidables dynamisme et professionnalisme.

Persuadée que le service civique  était une chance partagée, j'en faisais la promotion lors de mes rencontres avec mes collègues maires ...

Oui, mais voilà ... nous étions sous l'ère sarkozyste ... Alors, bien évidemment, mes collègues - forcément tous hommes de gauche autour de moi - osaient me dire que faire appel à des volontaires du service civique était quasiment faire preuve d'exploitation ... voire d'esclavagisme !!! A leurs yeux, ... je cassais l'emploi !!!

Regardez aujourd'hui l'article paru sur le Démocrate !

Lalinde. Recherche trois jeunes volontaires pour 8 mois

La municipalité de Lalinde souhaite recruter trois jeunes volontaires en service civique pour une mission de 8 mois. L'objectif est de permettre à des jeunes de s'investir à plein-temps dans des projets concernant la ville. Découvrez la suite de l'article dans le Démocrate en vente jusqu'au 26 août.

http://www.ledemocratedebergerac.fr

J'ai prévenu Christian Bourrier, maire de Lalinde que je me permettrai de réagir à cette décision ... formidable !

Enfin ..., les élus de gauche - sauf à Couze où on continue à faire preuve d'anti-Dubeau primaire à défaut de pouvoir encore faire de l'anti-sarko !!! - se décident enfin à suivre les consignes du président de la république qu'ils ont choisi !!!

Bien des maires et élus ont l'intelligence de faire le choix du service civique et on voit ici une proposition d'une commune où s'affiche clairement le fait que les jeunes peuvent "jouer un rôle majeur dans la société" et c'est ce pour quoi ils s'engagent pendant quelques mois ...

exemple de service civique

Accueillir des volontaires du service civique, c'est d'abord donner sa chance à un jeune en lui permettant de citer une première expérience sur son curriculum-vitae.

Accueillir des volontaires du service civique, c'est leur ouvrir le monde de l'emploi.

Accueillir des volontaires du service civique, en retour, c'est faire bénéficier à moindre coût de leur profesionnalisme et de leur enthousiasme des collectivités locales rurales qui seraient, sans cela, dans l'incapacité de monter des projets d'envergure.

Tout le monde y trouve son compte.

Ce qui était honteux quand je le proposais et le réalisais est formidable aujourd'hui !

Bravo à Lalinde pour l'avoir compris et mettre en place des partenariats avec le service civique.

Et merci à Louise, Rachel, Laëtitia et Paul pour ce qu'ils ont apporté à Couze et Saint-Front avec une mention spéciale pour Louise et Rachel - actives pendant la mandature 2008-2014 - qui avaient de plus été lauréates de l'Institut du Service Civique lors de leur passage à Couze et avaient su trouver leur voie au cours de leur mission.