SO 160212

Serge Fagette plantant un arbre

Le Papotier s'associe à la colère du couzo-lindois Serge Fagette dont chacun connaît l'engagement en faveur de l'environnement.

Serge Fagette plantant un arbre sur l'arboretum couzot
espace Marcel Boisseau à Couze le 11 mars 2011
Photographie : Bernard Dupuis -

Réaliser un parc de stationnement avec moins de places que précédemment ne vaut pas qu'on tue des arbres, poumon de notre terre.

Qui plus est, les platanes - symbole de la chaleur des villes du sud - conférait à cette entrée de Lalinde un charme apaisant, une véritable invitation à découvrir la bastide.

Achabatz d'entrar.

Bien sûr, les services de l'état compétents  ont probablement obligé la commune à replanter des arbres. Chaque arbre arraché volontairement doit être remplacé.

Mais quand atteindront-ils la taille, le volume, le charme de ces vieux platanes auxquels nous étions attachés ?

Lalinde disposera d'un nombre moindre d'emplacements de stationnement alors même qu'a été supprimé le parc de stationnement informel qui se trouvait de l'autre côté du pont, à Couze et Saint-Front, parc de stationnement pour lequel Véronique Dubeau-Valade s'était fortement engagée au profit du commerce lindois.

L'entrée de Lalinde sera sans aucun doute conforme à un cahier des charges rigoureux.

Bien sûr, les platanes n'étaleront plus leurs racines auxquelles il fallait faire attention, il est vrai.

Bien sûr, ces racines ne ménageaient pas le goudron …

Mais pourquoi ne pas avoir prévu un parc de stationnement vert ? Un parc de stationnement engazonné ? C'est techniquement possible aujourd'hui …, un peu plus cher que le goudron mais … l'eau s'y écoule, les racines respirent … La nature est respectée … La défense de notre patrimoine naturel et bâti doit être budgétairement prioritaire si l'on veut préserver l'avenir.

On accueille la COP 21 à Paris et … on détruit la nature à la campagne !!!

Cherchez l'erreur ...