"Un projet est un ensemble finalisé d’activités et d’actions entreprises dans le but de répondre à un besoin défini dans des délais fixés et dans la limite d'une enveloppe budgétaire allouée" peut-on lire dans Wikipedia.

Un projet, lorsqu'il est politique, est donc bien un ensemble d'actions prévues dans le but de répondre aux besoins majeurs d'un territoire donné, dans le délai fixé par la durée du mandat sollicité et dans la limite de ce qui peut être raisonnablement prévu en matière budgétaire.

Ce projet s'appuie, pour des candidats dits "sortants", sur les actions réalisées ou entreprises au cours de la mandature venant à son terme.

*****

Sur la circonscription départementale de Lalinde, 3 conseillers généraux sortants se présentent aux suffrages de leurs concitoyens :

  • Marc Mattera, conseiller général de Monpazier avec une liste indépendante ;
  • Dominique Mortemousque, conseiller général de Beaumont du Périgord pour représenter l'UMP ;
  • Serge Merillou, conseiller général sortant de Lalinde et candidat de la majorité départementale (exit la notion de PS !) dont le projet cantonal présenté néanmoins sur le site internet du Parti Socialiste génère bien des questions.

"... Ce n'est pas un programme, ni un projet" qu'il propose ... et cela est véritablement inscrit dans le texte ...!

Que pourrait en effet proposer Monsieur le Conseiller Général après tant de promesses non tenues ?

Le plus surprenant néanmoins est que, dans son état des lieux, il constate un impératif de structures et la nécessité d'accès routiers et des facilités de circulation, comme par exemple ... la traversée de Couze et Saint-Front ... 

Rappelons que la traversée de Couze et Saint-Front devait être remise en état immédiatement après la reconstruction du pont de Lalinde pour lequel une déviation passant par notre village avait été mise en place.

Le passage de milliers de véhicules supplémentaires dont des poids lourds de fort tonnage avait fortement dégradé les chaussées ; l'engagement pris par le Conseiller Général de refaire la route immédiatement après n'a pas été tenu ....

Dans un but électoraliste et pour faire battre Véronique Dubeau-Valade, il a fait croire à des réparations provisoires sous 2 mois après les élections si Jean-Louis Lafage, Christian Roland et leurs amis les gagnaient ... Certains ont eu la naïveté de le croire ! ... On attend toujours ...

Et la remise en état de la traverse de Couze

devient un promesse électorale

pour la prochaine mandature départementale !!!

Comme Saint-Front attend toujours depuis juin 2012 l'aménagement du carrefour du Pont de Lalinde obtenu par Véronique Dubeau-Valade, dont il a aussi fait croire à MM. Lafage, Franco, Rolland et leurs amis qu'il serait réalisé immédiatement après leur élection !

Incroyable ?...

Incroyable en effet ...

Et pourtant ... certains vont encore le croire !

Le papotier vous invite à bien lire son dit "projet cantonal" ... Cherchez trace de la voie de la vallée !

Vous n'en trouverez aucune ...

Pourtant, ne vous avait-il pas promis son arrivée pour 2012 ? puis pour 2013 ? puis pour 2014 ?... puis pour 2015 ?...

Maintenant ... la voie de la vallée,

c'est à nouveau pour la Saint-Glinglin ...

Qui va payer les conséquences de cette irresponsabilité ?

rose"Certes, ce n'est pas un programme, ni un projet que nous vous proposons. C'est une mission que vous nous confiez et que nous mènerons pour vous avec le plus grand soin" est-il écrit sur la page facebook des candidats de la majorité départementale.

Quelle mission de confiance les électeurs de la circonscription départementale de Lalinde vont-ils confier au conseiller général sortant de Lalinde ?

Celle de refleurir la rose ?