La commune de Couze et Saint-Front ne dispose à ce jour d'aucun document d'urbanisme, les élus de la mandature précédente ayant abandonné "en chemin" leur projet de carte communale.

Le Conseil Municipal élu en 2008 a donc décidé, dès son entrée en fonctions, d'élaborer un document d'aménagement territorial : un Plan Local d'Urbanisme dit "PLU".

PrésentationSituée à la confluence de la Dordogne et de la Couze, le particularisme de sa situation a façonné au cours des siècles le développement de Couze et Saint-Front par son lien particulier avec le réseau hydrographique tant en terme de position stratégique que de développement économique de la papeterie.

L'inondabilité de la vallée de la Couze a conduit l'urbanisation à se développer en direction du plateau sous un mode pavillonnaire peu économe en terme d'espace. Les contraintes naturelles auxquelles la commune se trouve confrontée ont été de leur côté un facteur de préservation de la qualité paysagère de ce secteur.

Le document d'aménagement territorial que constitue le PLU prend de ce fait en compte les aspects de protection et de développement organisé en intégrant les nouvelles dispositions de la loi ENE du 10 juillet 2010 dite Grenelle II.

L'élaboration du PLU de Couze et Saint-Front est une action de l'Agenda 21 couzot.

Après avoir établi le diagnostic préalable nécessaire à tout projet, la commune a rédigé un Projet d'Aménagement et de Développement Durable (PADD) - document obligatoire dans l'élaboration du PLU - auquel elle a associé un représentant de la SEPANSO (Société pour l'Etude, la Protection et l'Aménagement de la Nature dans le Sud-Ouest). Elle s'est notamment fixé des objectifs de modération de la consommation de l'espace et de lutte contre l'étalement urbain.

Pour cela, elle a :

- déterminé son objectif de développement urbain à 10 ans, fixé à 1.000 habitants en 2020, au regard des équipements qu'elle est en mesure de mettre à disposition, des dessertes en réseaux disponibles et en intégrant l'arrivée de "la voie de la vallée" ;

- choisi de définir des zones urbaines et à urbaniser, cohérentes avec l'évaluation de l'espace potentiellement consommable, en proposant de "remplir les dents creuses" et de poursuivre le développement urbain là où les réseaux, la topographie, l'absence de risques et la faiblesse des contraintes naturelles et paysagères le permettent ;

- choisi de proposer une réglementation locale d'urbanisme ne proposant pas de superficies minimales pour bâtir et des règles souples (emprise, hauteur, gabarit et prospect) permettant diverses formes urbaines avec des densités variables ;

- choisi de mettre en oeuvre un règlement qui encourage la réhabilitation, le changement de destination et la remise en état du bâti existant.

L'ensemble de ce travail a été réalisé avec le soutien de Vincent Buchmann, architecteur dplg, le cabinet GEREA spécialisé en ingénierie écologique et l'agence URBAM représentée par Hélène Durand-Laville, urbaniste. La commune a bénéficié d'une subvention à hauteur de 50 % pour l'élaboration de son PLU.

A partir de là, la Municipalité a choisi d'axer son projet autour d'un développement dynamique de l'urbanisation communale intégrant l'ouverture prochaine de la Voie de la Vallée, facteur d'une attractivité nouvelle de la commune tout en préservant un cadre de vie remarquable.

Prochaines étapes

26 septembre 2013 < arrêt du PLU par le Conseil Municipal

octobre - novembre - décembre 2013 < consultation des différents services concernés

janvier 2014 < réunion des Personnes Publiques Associées (PPA)

février 2014 < enquête publique

mars 2014 < rapport du commissaire-enquêteur

avril 2014 < réunion des PPA

mai 2014 < approbation du Plan Local d'Urbanisme

Le maire et ses adjoints sont à votre disposition pour toute précision utile.