Pensez à consulter les commentaires sur les articles publiés !

Dernière nouvelle : une réunion est prévue jeudi entre le Conseil Général et la Commune de Couze-et-Saint-Front au sujet des aménagements autour du Pont de Lalinde, côté Saint-Front ... Les Couzots sont invités à nous faire part au plus vite de leurs observations sur le problème défini ci-après.

 

Jeudi 5 mai, M. Bernard Cazeau, président du Conseil Général de la Dordogne, est venu sur place faire le point sur les travaux en cours autour du Pont de Lalinde.

Il s'est étonné que, vu le montant de l'investissement, on ait bien pensé à faire croiser les camions confortablement au-dessus de la Dordogne mais qu'on n'ait pas suffisamment pensé au goulot d'étranglement que va représenter l'entrée / sortie côté Saint-Front. C'est ainsi qu'il a demandé que soient revus les travaux déjà réalisés de manière à assurer une largueur de route identique à l'entrée de Couze et au bas de la falaise de Saint-Front.

Mme le Maire a constamment alerté M. le Conseiller Général et les Services Techniques Départementaux lors de toutes les réunions préparatoires à ces travaux sur le fait que le pont aboutissait sur un espace particulièrement sensible tant en termes patrimoniaux - le site de la Falaise de Saint-Front de Colubry est classé depuis 1934 et la Chapelle Saint-Front est inscrite à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1983 - que sécuritaires.

Concommitament au pré-lancement des travaux sur le Pont de Lalinde, un nouveau plan de circulation a été mis en place à Couze dès le 1er mars 2011 afin de :

 

- permettre aux Couzots autour de Saint-Front de se déplacer de la manière la plus rapide et la plus économique possible ;

 

- assurer la sécurité des usagers autour de la falaise de Saint-Front ;

 

 

- concourrir au développement touristique du village par un accès aisé et valorisant aux Moulins et à leur environnement économique (bars, restaurants, camping, commerces ...).

Outre les élus de Couze-et-Saint-Front, une réunion de travail a réuni pour ce faire le lundi 21 février 2011 à 14 h en Mairie :

-M. Jérôme Boullet, représentant les cars Boullet qui assurent notamment les transports scolaires ;

- M. Merico Chies, maire du Buisson de Cadouin ;

- le lieutenant Cramant représentant la Gendarmerie Nationale ;

- M. Bernard Delmares, représentant les Ambulances de Lalinde et les Taxis de Couze et Lalinde ;

- M. Michel Lapouge, président de l'Office de Tourisme du Pays Lindois.

M. le Conseiller Général Serge Merillou, M. le Responsable de l'Unité d'Aménagement du Bugue Jean-Michel Escudier, M. le Maire de Lalinde Pierre-Alain Péris, M. le Président de la Communauté de Communes du Bassin Lindois Christian Estor, M. le Responsable des Sapeurs-Pompiers de Lalinde ainsi que d'autres élus ou personnes concernées y étaient invités mais n'y ont pas participé.

 

Par courrier en date du 23 février 2011 adressé au Conseil Général - Unité d'Aménagement du Bugue -, Mme le Maire attirait l'attention de leurs services "sur les problèmes de sécurité des usagers ... au niveau du carrefour avec la RD 8 au bout du pont de Lalinde" en apportant les précisions suivantes : "La route Pont de Lalinde vers Couze dite 'route du Cingle' est interdite à tout véhicule de poids supérieur à 3,5 tonnes. Le Conseil Municipal insiste sur la nécessité de mettre en place au carrefour du Pont de Lalinde un panneau annonçant un carrefour dangereux, et aussi, la mise en place d'un panneau directionnel de type 'fléchage' indiquant les directions aux usagers, 'vers Lalinde', 'vers Couze' pour davantage fluidifier et sécuriser la circulation à ce dit carrefour."

"Concernant la circulation autour de la Chapelle Saint-Front, un sens interdit empêchera les véhicules de l'atteindre par la montée à partir du Pont de Lalinde". En revanche, il sera possible, à partir de la Chapelle Saint-Front de rejoindre Lalinde par un sens unique descendant. Sur ce dernier point," précisait le courrier de Mme le Maire, "il nous a semblé qu'il n'y avait pas de problème particulier de sécurité."

Ce courrier du 23 février 2011 se terminait en tous cas par cette demande : "En conséquence, vous voudrez bien prendre les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité sur la RD8 au niveau de ce carrefour."

 

La Municipalité de Couze-et-Saint-Front regrette aujourd'hui de constater - comme Mme le Maire l'a fait remarquer le jeudi 5 mai au président Bernard Cazeau et à ses services - que les travaux réalisés en bout de pont côté Couze sans aucune concertation avec la Commune empêchent les véhicules en provenance de Saint-Front de tourner vers Pontours - Les Eyzies - Sarlat.

La Municipalité de Couze-et-Saint-Front s'inquiète de la volonté du Conseil Général d'interdire l'accès à Couze par la route du Cingle ou même par la montée par Saint-Front ...

Comment en effet accepter de voir couper les Couzots au-delà du Pont de Lalinde du coeur du village auquel ils appartiennent ? Comment accepter que les Couzots autour de Saint-Front (l'Etable, Fonblanque, Coste Périé, Cavard, Les Maisons, La Combe, Paty ...) soient obligés de faire des détours obligatoirement onéreux à terme pour avoir accès à leurs propriété ou résidence ?

Comment en effet accepter de compliquer l'accès des touristes aux activités économiques qui font vivre notre commune ?

Mme le Maire a donc fait part de tous ces questionnements à M. le Conseiller Général par un courrier en date du 29 avril dont vous trouverez les termes en cliquant ici.

 

La Commune est actuellement sans réponse à ce courrier.

 

Il est important de connaître l'avis de la population couzotte sur ce sujet important et la Municipalité attend avec beaucoup d'intérêt vos commentaires ..., étant précisé que seuls seront pris en compte les messages signés. Aucun commentaire anonyme ne sera pris en compte.

Signalons à ce sujet l'excellent "papier" sur internet sur le blog "Perriberry" dont nous recommandons la lecture (http://periberry.over-blog.com/article-les-traditions-de-paques-72254226.html).