La République- l'Etat - Notre commune – Nous les Citoyens … Les mots donnent une exis­tence à des réalités, mais ils peuvent aussi nous éloigner de leur essence.

Chaque année à l'occasion de l'opération "Papier d'art, papier de Couze", nous sollicitons les artistes – professionnels ou amateurs – pour "dessiner Couze" … Les enfants de l'Ecole y participent … Et, tous les participants dessinent leur vision de Couze … Nous avons pris la décision d'afficher les œuvres de ceux qui nous en font cadeau soit à l'Etendoir, soit à la salle Jeanne d'Arc mais en tous cas dans un lieu de réunion pour que chacun puisse en profiter.

En les voyant, vous serez frappés comme moi par cette diversité d'expressions : pas une seule image qu'elle soit peinture, pastel ou dessin ne ressemble à une autre ! Et c'est cette palette d'expressions qui me fait dire que la force vient de la diversité de notre République, de notre bassin lindois et que c'est cette même force qui fait de Couze et Saint-Front un formi­dable lieu de vie.


Chacun de nous est le gardien de sa propre vision du monde qui l'entoure. Chaque voix entendue est source d'une richesse extraordinaire qui, si elle est écoutée, permet de pro­gresser et de faire avancer l'humanité tout entière. Chaque critique est manifestation de force constructive.


Je suis donc très fière de constater que notre commune regorge de ces richesses, dès la participation à l'école et je vous parlerai tout à l'heure du diagnostic citoyen auquel vous avez commencé à participer.


Nombreuses sont les demandes d'installation à Couze … On ne peut hélas répondre actuel­lement à toutes et l'objectif du Plan Local d'Urbanisme (PLU) sur lequel vos élus travaillent est bien de développer notre village pour le ramener à son millier d'habitants d'antan … Déjà, de nouvelles familles s'installent. Nous leur souhaitons la bienvenue et nous les accueillons avec plaisir.


L'équipe municipale et moi-même mettons tout en œuvre pour être à votre écoute – le dia­gnostic citoyen en est la preuve – et nous cherchons à vous satisfaire au mieux. Rassurez-vous … Nous savons et acceptons l'idée qu'à l'impossible nul n'est tenu et je le dis haut et fort … C'est bien "au mieux" que nous cherchons à vous satisfaire collectivement … Nous savons que la per­fection n'est pas de ce monde même si nous cherchons malgré tout toujours à l'atteindre … Nous savons et acceptons le fait que nous ne pouvons pas faire plaisir à tout le monde … Et c'est bien le rôle de l'élu – pour le bien public – que d'accepter aussi d'être … impopulaire !!!

Néanmoins, grâce au bons sens pratique de Domnique Soum, nous menons tout au long de l'année une politique sociale des plus soutenues bien que cela ne soit – hélas – plus de la compétence communale. Nous avons créé une commission dite "Couze Solidarité" – composée de moi-même bien sûr, Dominique Soum, Alain Baptiste qui est en charge des relations avec la population avec Jean-Philippe Moron, Anne-Marie Marquais et Marie-Reine Billard pour les élus, les Couzots étant représentés par Mesdames Dulys et Rigaud. L'objectif est d'être à l'écoute des gens en tellement grande difficulté qu'ils ne savent même plus à quelle porte frapper … et de les accompagner vers les structures adaptées à leur difficulté. Vous pouvez rejoin­dre ce groupe de bénévoles, il est ouvert !

Marie-Reine Billard et le Club des Sans Souci ont re-intégré l'Etendoir où tous les lundi après-midi on tape le carton et mange un gâteau d'anniversaire ..., preuve qu'il y a au moins 52 adhérents !!!! J'ai appris qu'un Club des Sans Souci de Corrèze avait l'intention de venir vous rencontrer en avril en "grandes pompes", avec le soutien de la Fédération Nationale des Aînés Ruraux, occasion pour eux de visiter le Moulin de la Rouzique et pour nous de le faire connaître ainsi que notre village à tous les Aînés Ruraux de France au travers de votre magazine. Outre le caractère social de ces réunions entre amis, ce type d'action participe à notre développe­ment économique, je vous en remercie …

Nos clubs sportifs se portent bien ; le Tennis Club de Couze est renommé non seulement par ses performances mais aussi par la convivialité dans laquelle il fonctionne. Je vous rappelle que, même si vous ne pratiquez pas ce sport, ses soirées sont ouvertes à tous. Je remercie particulièrement ses dirigeants dont Henri Baquié et son entraîneur qui donnent tous les vendredi soir dans la cour de l'Ecole des cours d'initiation aux enfants … Mais nous trouvons aussi dommage qu'il y ait peu de participants … Vous voyez … Nous dépensons notre énergie pour trouver des activités gratuites permettant à tout un chacun d'avoir accès au maximum de possibilités pour ses enfants … et …, au final, … il n'y a pratiquement personne qui répond … C'est un peu frustrant tant pour les élus que pour les bénévoles qui s'impliquent …

Le Football Club s'appelle désormais officiellement Football Club Couzo-Lindois. Il est effectivement le Club de tout un territoire mais on reconnaît ainsi que le principal financeur … c'est vous … Ce sont les Couzots et Couzottes au travers de leurs impôts … Merci à vous ! Sachez que les dirigeants de ce club se donnent à fonds notamment dans leur école de for­mation des enfants …, allant chercher justement des fonds pour permettre des initiations gratuites … et organisant toutes sortes de manifestations au profit des jeunes : les échan­ges avec la Corse sont notamment une extraordinaire chance pour des jeunes de découvrir un autre monde … Merci à Guy Chatillon pour mener toutes ces opérations … Il va nous ame­ner cette année je crois un chanteur que tous les jeunes connaissent – Papa AP - … Pierre-Alain Peris, le maire de Lalinde, et moi-même seront bien évidemment partenaires sur cette opération. Merci à "Rouby" pour l'éducation citoyenne qu'il donne aux jeunes "footeux". Merci à Alain Aptel pour son engagement … mais merci aussi à toutes les femmes de ce club que je ne peux pas toutes citer tant elles sont nombreuses !!!!

Je ne m'étendrai ni sur le Pétanque Club, ni sur l'Aïkido … Ce sont des clubs qui fonc­tionnent aussi "du feu de Dieu" … et qui font également connaître Couze au-delà de ses frontières. Merci à MM. Sibra et Glé !

Une nouveauté : le speed badmington se joue aussi désormais au stade Jacques Maroussie. Avis aux amateurs !

Côté animations, on encourage le Comité des Fêtes présidé par Jean-Paul Lavigné pour les marchés nocturnes et la fête votive avec le splendide feu d'artifice co-financé par la Commune.

Comit__des_F_tes_2011

Crédit photo : Jean-Paul Bertholom

Carnaval et kermesse de fin d'année scolaire sont toujours aussi magnifiquement organisés par l'Amicale Laïque présidée par Delphine Soum.

Huguette Teilhet non seulement développe le Club Pastel, mais encore s'est engagée avec Les Rives de l'Art pour nous apporter ce fameux "Concombre de Mer" que l'artiste Christophe Doucet a installé sur le Lavoir pour dire adieu à son vieux toit de tôle !

Et, question culture, comment ne pas saluer le dévouement de Mme Bourg-Blanc qui s'investit dans la bibliothèque qu'elle ouvre régulièrement tous les mardi après-midi.

Sur le plan économique, je salue l'association "Au fil du temps" avec qui nous avons un parte­nariat fort sur l'exploitation du Moulin de la Rouzique. Nous avions fixé comme objectif 12.000 visiteurs en 2012 … Nous avons atteint les 15.000 à fin 2010 … Nous développons donc le tourisme sur notre commune … C'est notre seule véritable source de développement écono­mique … Cet été, nous devrions esquisser l'amorce d'un pôle des métiers d'art dans "La Mai­son des Contremaîtres" et ses dépendances …

Le Moulin de Larroque est reparti … ; le Moulin des Barreaux et sa "vieille église" vont à nouveau être visitables dès les beaux jours … et nous renouvellerons l'opération autour du papier et du livre "Livre en Couze" en août.

Les bar et restaurants de la commune savent en profiter et nous les remercions pour la qua­lité de leur accueil qui fait qu'on revient à Couze et qu'on y amène de nouveaux visiteurs …

Les Jardins de la Couze avec leurs bancs, leurs tables de pique-nique participent à cette démarche qualitative d'accueil et le Chemin du Papetier nous permet de les retenir un peu plus longtemps que pour une simple visite …

Notre tissu économique est également fort d'entreprises artisanales du bâtiment. Sachez que nous les sollicitons tous pour tous les travaux que nous sommes amenés à faire … Cela a été notamment le cas de M. Michel Lasserre qui vient de refaire le plafond du restaurant scolaire … qui en avait bien besoin non seulement pour des questions esthétiques, mais surtout pour le confort des enfants et … de leurs surveillants !!!!.... Le plafond dispose désormais d'une iso­lation phonique … qui facilitera la tâche de Mmes Sibra, Lavoix, Lafargue, Doumenge et Grellety !!! Et cela va redonner du baume au cœur à Mme Vedrenne !

Nous attendons maintenant avec impatience l'ouverture de l'épicerie promise … Un petit contretemps l'a retardé … Mais ce contretemps est … un bébé … Le petit Samuel de Sousa viendra bientôt accroître les effectifs de l'Ecole … qui en a bien besoin … qu'on se le dise !!! Mesdames et Messieurs les Jeunes Couzots … nous avons besoin d'enfants pour garder l'Ecole !!!!

L'agenda 2011 recense toutes les activités présentes sur notre territoire et nous avons eu le plaisir cette année de voir que nous avons de plus en plus d'annonceurs, ce qui me laisse penser que non seulement il y a du travail pour les entreprises à Couze mais encore que notre village est un bon facteur de communication pour elles. Je les remercie tous et vous encourage à les faire travailler … Finalement, cet agenda … c'est surtout eux qui vous l'offrent !!!

2010 a été une année malgré tout un peu dure pour les Couzots avec la 4è tranche d'assai­nissement collectif dont les travaux bien évidemment n'étaient pas propices à la qualité esthétique de notre village … Nous n'avons donc participé au Concours des Villages Fleuris que de manière symbolique … Nous savions ne pas pouvoir faire mieux qu'en 2009 où nous avions obtenu le 3è prix départemental …

Par contre, nous sommes fiers d'avoir obtenu comme 32 autres communes rurales de France le label "Terre d'Avenir" pour notre agenda 21. Ce label récompense notre implication dans le développement durable de notre village, label qui n'aurait pas pu être obtenu sans la par­ticipation active d'Anne-Marie Marquais qui est notre élue "référent Agenda 21" et de Carole Edom, l'agent de développement local que nous employons grâce à l'aide de l'Etat dans le cadre d'un contrat dit "passerelle". Ce label non seulement donne droit à des majo­rations de subventions, mais encore - matérialisé par des panneaux aux entrées de la com­mune -, il donnera de notre village l'image de dynamisme qu'il mérite.

Et je tiens à dire que, bien sûr, c'est Anne-Marie Marquais qui m'accompagnait à Paris pour la remise du label, mais nous l'avons reçu ensemble au nom de tout le Conseil Municipal, de tout le personnel communal et de tous les Couzots. Il est le résultat d'un travail des plus collectifs :

- au travers de son Comité de Pilotage réunissant élus et Couzots qui se réunit une fois par mois et que vous pouvez rejoindre à tout moment ;

- au travers du travail de nos collaborateurs techniques sous la houlette de Michel Béchadergue qui oeuvrent avec l'amour de leur village en tête ; je compte dans ces félicitations notre jeune ami Guillaume Clabaut qui nous a quittés à la fin de son contrat au même titre que Jean-Christophe Gomila, Jean-Marie Etienne et Claude Moekes ;

- au travers de la collaboration de l'ensemble du personnel communal "managé" avec fermeté par Géraldine Marsalet, "fermeté" ne voulant pas dire "dureté" car je vois de temps en temps, une fois par trimestre je crois, des petits apéritifs bien conviviaux qu'elle organise avec l'efficace complicité de Sabine Borie, notre secrétaire !!!

Je ne peux pas m'empêcher par contre de dire tout le mal que je pense de Géraldine et Annie Monceau qui m'ont lâchement abandonnée cet été … Qu'on se rasssure … Je dis cela avec humour !!!.... Il est vrai que l'heureuse arrivée de Johann dans la vie de Géraldine et le congé maternité surprise qui s'en sont suivis avaient mis Annie dans un tel état qu'elle en est … tombée à la renverse … Et voilà 3 mois d'inactivité pour le 1er adjoint …

Ouf ! Toutes deux sont revenues … et, du coup, 2010 nous laisse l'image d'un bon lot de satisfactions et nous baissons le rideau sur cette période avec contentement.

Néanmoins, nous ne perdons pas de vue le fait qu'il reste encore de nombreux projets à réaliser afin d'améliorer la vie de la commune, c'est-à-dire votre confort de vie à tous. 

Nous comptons sur 2010 qui arrive pour nous offrir le temps et les moyens de continuer la mission que vous nous avez confiée en 2008.

Au travers du diagnostic citoyen dont nous avons une première esquisse et pour lequel nous attendons encore d'autres réponses, nous avons entendu vos attentes :

- vous avez un problème avec les sacs jaunes et souhaitez avoir plus d'informations sur le tri sélectif ;

- vous êtes dans l'ensemble satisfaits du fleurissement de la commune et êtes favorables à la création avec Serge Fagette d'un arboretum sur l'Espace Marcel Boisseau mais deman­dez des efforts en dehors du centre bourg ;

- vous êtes intéressés par l'éco-construction et souhaitez être mieux informés sur les éco­nomies d'énergie ;

- paradoxalement, vous êtes peu intéressés par notre proposition de co-voiturage et, bien que globalement satisfaits de la circulation piétonne, vous pointez pourtant le problème des poussettes et des enfants sur des trottoirs trop étroits, la vitesse excessive des véhicules, la sécurisation des passages piétons … et … signe du dynamisme cité plus haut … vous demandez l'installation d'une borne électrique pour recharger les voitures électriques et hybrides ;

- vous considérez peu visibles les démarches entreprises par la commune dans le cadre du développement durable mais dites que l'information communale est satisfaisante ;

- vous demandez l'installation d'une aire de jeux pour les enfants … Je vous réponds qu'elle existe déjà autour du stade Jacques Maroussie … mais comprends que vous la souhaiteriez plus en centre bourg … et, pourquoi pas, dans les Jardins de la Couze ou au milieu du futur arboretum ?

- concernant la vie associative, beaucoup de Couzots se déclarent peu actifs dans la com­mune. L'offre d'activités sportives et culturelles est selon eux satisfaisante mais ils demandent à développer la musique et les rencontres sportives … Surprise, surprise … quand on sait que les concerts de qualité organisés dans la commune se font dans l'indiffé­rence générale et que les rencontres sportives telles que les match de foot, les tournois de tennis, les 10 Km de randonnée cycliste avec Guy Duval, etc. … ne déplacent pas les foules …!!! Que faut-il donc faire ?

- l'offre de services publics, de santé … est satisfaisante mais une demande importante s'observe dans l'aide aux démarches administratives et les permanences des services sociaux.

Tous ces questionnements vont être traités, sachant qu'un certain nombre a déjà des réponses que nous vous communiquerons ultérieurement quand on aura plus avancé dans les questions budgétaires.

Nous avons d'ores et déjà lancé les projets :

- d'amélioration de l'Etendoir, de son accessibilités aux personnes à mobilité réduite et de son équipement en espace "traiteur", après l'avoir équipé en tables pliantes ;

-  de réalisation de deux logements dans l'ancien presbytère

C'est dans l'accomplissement de chacun que la cohésion commune se réalise. Et c'est en effet tous unis que nous pouvons trouver la force d'évoluer. "L'union fait la force !" comme l'a dit Esope.

2011

Crédit photo : Robert Billard

Sachez donc que pour cette nouvelle année qui démarre, l'ensemble de la municipalité vous assure que nous serons solidaires avec vous tous.

Je vous adresse, à tous, petits et grands, mes meilleurs vœux pour 2011. Que cette nouvelle année soit pleine de joies, de réussites et de chaleur pour vous et vos proches ! Et qu'elle vous apporte son lot de sourires quotidien.