Les électeurs ont l'habitude de voter pour un conseil municipal complet bien que, dans les communes de moins de 1.000 habitants, le vote soit dit plurinominal : c'est-à-dire un vote pour des individus et non pour une liste.

Mais que se passe-t-il pour une élection municipale partielle complémentaire dans une commune telle Couze et Saint-Front comme ce sera le cas ce dimanche à venir ?

Le Papotier vous l'explique en quelques images et vous dit ce qu'il faut faire ou ne pas faire.

2 candidates

A Couze, dimanche, les électeurs devront élire 2 remplaçants au regretté Jean-Christophe Saint-Martin et à Jacqueline Maroussie qui a démissionné de ses fonctions.

Le Conseil Municipal qui est de 13 à ce jour doit être porté à 15 personnes, nombre nécessaire pour élire un nouveau maire.

Le Conseil Municipal est composé à ce jour de :

- 5 femmes
- 8 hommes dont le maire par interim.

La parité - qui va bientôt devenir obligatoire pour les communes de moins de 1.000 habitants comme elle l'est pour les communes au-delà - n'existe pas à ce jour à Couze.

L'idéal serait donc que les électeurs choisissent 2 femmes parmi les 6 candidats en présence pour arriver à une répartition entre 7 femmes et 7 hommes conseillers municipaux autour du maire.  Celui-ci devrait être, a priori, l'actuel maire par interim sauf à ce qu'il laisse la place, comme le bruit court en Bergeracois, à un candidat ami si celui-ci est élu ... auquel cas il n'y aurait de toutes façons plus parité.

2 conseillers municipaux à élire

2 noms au maximum dans l'enveloppe de vote

1 seul bulletin 2 bulletins 2 noms

1 bulletin 2 noms 2 bulletins 3 noms dont 1 barré

2 bulletins 3 noms 3 bulletins avec 3 noms

Pour ne pas vous tromper, votez la parité !

MV+VDV