Un citoyen, c'est vous, c'est moi : c'est un acteur de la vie, sa vie.

Un élu municipal, c'est un citoyen solidaire qui s'engage au service de tous ses voisins de ville ou de village.

Suite à la disparition brutale de son maire et à la démission d'une conseillère municipale, la commune de Couze et Saint-Front doit élire 2 citoyens dimanche prochain.

La_parité-removebgCes 2 citoyens sont à choisir parmi une liste de 6 candidats : 2 femmes et 4 hommes.

Le Conseil Municipal est à ce jour géré par le 1er adjoint qui briguera probablement la fonction de maire et sera naturellement élu - aucun des candidats ne semblant manifester la moindre opposition à cette éventualité -. A ses côtés, suite à la démission de Stéphanie Faure de sa fonction de maire-adjoint qui a cependant conservé sa fonction de conseiller municipal, on trouve :

  • 2 maires adjoints ;
  • 10 conseillers municipaux,

répartis entre :

  • 2 hommes maires adjoints ;
  • 5 femmes et 5 hommes conseillers municipaux,

soit un total de 8 hommes et 5 femmes dont seuls Patrick Bonnamy, Stéphanie Faure, Jacques Rayne et Robert Vitrac ont une expérience d'au minimum un mandat électif.

Le manque de parité, en cas d'élection de 2 hommes serait encore accru car le Conseil Municipal compterait alors 10 hommes pour 5 femmes.

Le Papotier encourage donc les Couzottes à être solidaires et à élire les 2 femmes candidates !


Cependant, d'autres arguments doivent être considérés, le genre - qu'il soit féminin ou masculin - ne devant pas être le seul critère de sélection,  engagements, compétences et expérience représentant une part tout aussi importante dans la réflexion.

xl_ENGAGEMENT-removebg

Or, qui dit "candidature" dit naturellement "engagement" tant celui d'un individu au sein d'un conseil municipal est chronophage et empiète sur la vie familiale, professionnelle et privée.

De par leur candidature au Conseil Municipal, les 6 citoyens en présence sont tous des personnalités engagées : tous à l'exception peut-être de Jean Renou le sont dans le monde associatif, 4 sont mêmes présidents d'une ou plusieurs association :

  • Véronique Dubeau-Valade est à l'origine de Couze Initiatives dont elle a créé le logo même si elle n'en est plus membre ; elle est président de Couze Solidarités, de l'Association de Sauvegarde du Château de Lanquais,  membre avant la période Covid du Comité des Fêtes, de l'Amicale Laïque de Couze et encore aujourd'hui de l'Association Solidarités Cameroun Aquitaine ; elle est par ailleurs membre du bureau national du plus ancien parti de France, le Parti Radical dont elle a été le secrétaire national en charge de la cohésion des territoires et de la ruralité.
  • Jean-Paul Estève est président de Couze Initiatives dont il semble avoir transféré les activités à Lalinde ;
  • Jean-Michel Nouvet est l'emblématique et dévoué président du Comité des Fêtes de Couze ;
  • Philippe Rieu est président de la Fédération Française de Karaté Gironde. Il a en 2014 quitté le Parti Socialiste pour participer à la création d'un rassemblement citoyen à Talence intitulé Alternative Citoyenne (cf. Sud-Ouest du 23 mai 2015).

Le métier qu'a exercé pendant 30 ans Mireille Valadié - infirmière libérale - est sans conteste une des professions les plus engagées, particulièrement en cette période difficile de pandémie mondiale.


Compétences

Les compétences professionnelles de tous sont réelles et ont été prouvées, chacun dans leur domaine d'activité qu'ils soient indépendants ou salariés, notamment dans les 2 grandes entreprises locales (Jean-Paul Estève à Rottersac et Jean-Michel  Nouvet à Polyrey).

Mireille Valadié a quant à elle exercé un des métiers les plus solidaires, celui d'infirmière.

Jean Renou est un artisan reconnu,

Véronique Dubeau-Valade - nommée "Madame Commerce de France" en 2015 - ainsi que Philippe Rieu ont travaillé dans le commerce et continuent à oeuvrer dans la gestion de biens tout comme Jean-Paul Estève.

Véronique Dubeau-Valade a la particularité d'avoir cotisé à la MSA comme chef d'exploitation viticole aux côtés de son époux Serge (qui a fait ses premiers pas à Couze et avait repris une propriété familiale en Gironde que bien des "vieux Couzots" ont connue.

Deux des candidats ont déjà exercé des fonctions électives :

  • Véronique Dubeau-Valade a été maire adjoint à Brive-la-Gaillarde en charge des affaires économiques, de la communication et des nouvelles technologies de l'information et à ce titre directeur de publication du magazine municipal - Brive Mag -. Elle a par ailleurs représenté la cité corrézienne dans de nombreuses structures intercommunales et départementales tout comme elle a été vice-président de l'Office de Tourisme du Pays de Brive, vice-président de l'association des commerçants et déléguée à la Chambre de Commerce et d'Industrie. Maire de Couze et Saint-Front, de 2008 à 2014, elle a été vice-président de la Communauté de Communes Bastides Dordogne-Périgord en charge du développement durable ; elle a siégé dans différentes structures intercommunales et départementales dont la Commission Départementale de Coopération Intercommunale et était membre intervenant du collectif départemental des Elus Développement Durable. Elle a été élue au bureau des Union des Maires de la Dordogne (trésorier adjoint) et Association des Maires Ruraux (trésorier).
  • Jean-Michel Nouvet a été conseiller municipal puis maire adjoint de Couze et Saint-Front au cours de la mandature 2001 > 2008 ; mais il n'y a pas été élu maire malgré la succession d'élections : 3 maires en 7 ans (Michel Legay, Christian Sivadon et enfin Jean Cazzitti) suite à de nombreuses démissions ... Couze sera toujours Couze !!!

Expériences politiquesDeux d'entre les candidats - Véronique Dubeau-Valade et Philippe Rieu - ont l'expérience de la vie politique, expérience particulièrement utile dans un conseil municipal en milieu rural où il ne suffit pas d'être sympathique pour aller chercher, parfois "arracher" des avantages pour sa commune et se battre pour en maintenir d'autres susceptibles d'être transférés ailleurs voire supprimés.


Les Couzottes et Couzots ont donc l'embarras du choix pour élire les 2 conseillers municipaux qui leur paraissent les mieux à même de répondre aux besoins d'une commune rurale ambitieuse qui doit prévoir son développement en tenant compte de la nécessaire transition écologique à objectif 2030 et assurer un lien social et solidaire fort au profit de tous ses habitants.

Penser qu'aujourd'hui il suffit d'assurer des animations pour faire vivre une commune ou d'y offrir un soutien socio-médical est un leurre absolu. Là est le rôle du tissu associatif qui doit être fortement mais légalement soutenu par la Municipalité :

  • le Comité des Fêtes actuellement géré avec beaucoup de sérieux par Jean-Michel Nouvet mériterait d'être mieux et plus règlementairement associé à la commune pour en devenir véritable outil d'intégration sociale ;
  • l'Amicale Laïque sous la présidence de Dominique Soum peut être le porteur du projet de soutien socio-médical cher à Mireille Valadié tout en sachant que cette compétence n'est pas communale mais intercommunale.

Il ne suffit pas par non plus de gérer la commune "en bon père de famille" même si cela est essentiel.

Les conditions ne sont plus celles de la fin du XXè siècle et l'organisation territoriale a évolué.

Couze doit se réveiller pour affronter les enjeux de ce siècle et, dans un cadre intergénérationnel, permettre à sa jeunesse de pouvoir y re-vivre sereinement demain en portant notamment un intérêt majeur au fonctionnement de sa communauté de communes.

Le Papotier salue d'ailleurs le "Redynamisons notre commune" vu sur l'affiche du binôme Estève/Rieu qui lui paraît être plus source d'espoir que le simple "Continuons avec vous" ... même s'il fait référence à tout le respect dû au citoyen, qu'il soit de son bord ou non. Mais il semble que ce soit bien autour du thème "Humanitude - Bien-vivre ensemble" lancé par Mireille Valadié et cher à Véronique Dubeau-Valade qu'il faille orienter sa réflexion. 


 Dimanche ...

Votez pour qui vous voulez ...
... mais ... dimanche ... votez !

Le Papotier vous encourage en tous cas à la parité !!!!

votez pour 2 femmes !

Le Papotier vous livrera bientôt son conseil municipal idéal !